Accueil Tchad Tchad/Education : un procès en référé qui oppose des enseignants à l’Etat s’ouvre jeudi à N’Djamenam

Tchad/Education : un procès en référé qui oppose des enseignants à l’Etat s’ouvre jeudi à N’Djamenam

Tchad/Education : un procès en référé qui oppose des enseignants à l’Etat s’ouvre jeudi à N’Djamenam

N’Djamena (© 2018 Afriquinfos)- Privés de leur salaire du mois de juillet dernier, près de 7000 enseignants ont intenté un procès à l’Inspection Générale d’Etat (IGE). L’affaire sera jugée ce jeudi à la Chambre administrative du Tribunal de N’Djamena.

Le face-à-face enseignants-IGE, ce sera ce jeudi à N’Djamena. Les premiers composés proviseurs, censeurs, directeurs d’écoles et des études, de surveillants, conseillers et inspecteurs pédagogiques ainsi que de fonctionnaires élèves, reprochent à l’Etat, de ne leur avoir pas versé leur salaire du mois de juillet 2018. Pour le gouvernement qui a procédé à un contrôle physique via des agents du Ministère de l’Education nationale, ces enseignants qui sont responsabilisés au sein des écoles, lycées et collèges ainsi que ceux qui sont en étude, ne méritent aucun paiement et ne doivent entre outre, pas bénéficiés de primes de craies et de documentation. Seuls les enseignants chargés de cours doivent bénéficier de ces primes et sont pris en compte par l’Etat selon l’IGE. Tous les autres devront donc rembourser ces primes, ce que les concernés refusent catégoriquement

Les deux parties seront entendues ce jeudi par la Chambre administrative du Tribunal de N’Djamena. Les enseignants et leurs Conseils soutiennent que ces primes ont été accordées au syndicat des enseignants du Tchad suite à un accord en 2010 et sont donc un acquis sur lequel l’Etat ne doit plus revenir.

Le Tchad est depuis quelques années en proie à une récurrente crise au sein du système éducatif marquée par des grèves à répétition et des perturbations du calendrier scolaire.

S.B.