Mali : les magistrats contraignent le gouvernement à repousser les Législatives

Mali : les magistrats contraignent le gouvernement à repousser les Législatives

SHARE

Bamako (© 2018 Afriquinfos)- Une grève illimitée lancée par les magistrats maliens a contraint le gouvernement à réajuster le calendrier électoral. Il a été décidé ce jeudi 13 septembre du report des élections législatives initialement prévues les 28 octobre et 18 novembre prochains.

Les candidats aux élections législatives maliennes ont désormais jusqu’au 11 octobre pour déposer leurs dossiers, informe le Ministère de l’Administration territoriale. Le précédent calendrier avait fixé cette date butoir au 13 septembre. Mais en raison d’un grève illimitée des magistrats en cours depuis le 27 août, nombreux sont les candidats qui n’ont pas pu retirer des documents administratifs constitutifs de leurs dossiers notamment le casier judiciaire ou le certificat de nationalité. Le gouvernement a donc décidé de repousser la date des élections législatives. Initialement prévues se tenir les 28 octobre et 18 novembre pour le premier et second tour, elles se tiendront les 26 novembre et 16 décembre.

L’élection des 147 députés qui siègent à l’Assemblée nationale du Mali devra encore attendre quelques semaines en raison du mouvement d’humeur des Magistrats. Ces derniers réclament de meilleures conditions de travail et ont entamé un bras de fer avec l’exécutif malien.

S.B.