Accueil R.D. Congo RDC/Processus électoral : face aux accusations d’électeurs fictifs, la CENI démarre l’affichage des listes provisoires

RDC/Processus électoral : face aux accusations d’électeurs fictifs, la CENI démarre l’affichage des listes provisoires

RDC/Processus électoral : face aux accusations d’électeurs fictifs, la CENI démarre l’affichage des listes provisoires

Kinshasa (© 2018 Afriquinfos)-Pour mettre un terme à la polémique faisant état de millions d’électeurs sans empreintes digitales, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a débuté l’affichage des listes provisoires dans la perspective des élections présidentielles et législatives prévues pour le 23 décembre 2018.

Les millions d’électeurs Congolais peuvent désormais vérifier leurs noms sur les listes provisoires dont l’affichage a démarré le lundi dernier en RDC. Ces listes sont affichées dans les centres de vote où les électeurs s’étaient faits enregistrés en 2017. La Commission électorale indique dans son bulletin d’information avoir ainsi procédé pour « pour mettre fin à l’intoxication concernant les électeurs dont les empreintes sont illisibles dans le fichier électoral ».

La publication des listes définitives est prévue pour le 19  septembre prochain tandis que les élections doivent se tenir le 23 décembre. La situation sociopolitique reste tendue en RDC alors que la Cour Constitutionnelle a, la semaine dernière, invalidé la candidature de Jean-Pierre Bemba et qu’un autre candidat déclaré, Moïse Katumbi, a été empêché de rentrer dans le pays. L’opposition ainsi que la Société civile continuent en outre de dénoncer l’utilisation des machines à voter qu’elles jugent peu fiables. La CENI annonce quant à elle leur déploiement pour « bientôt ».

Un peu plus de 40 millions d’électeurs sont attendus dans les bureaux de vote le 23 décembre. S’agissant de la présidentielle, ils devront choisir entre 21 candidats qui seront sur la ligne de départ. Parmi eux, Emmanuel Ramazani Shadary, désigné par le président sortant, Joseph Kabila pour représenter la mouvance présidentielle.

S.B.