People/Humanitaire : Samuel Eto’o sort Norbert Owona, un ancien Lion Indomptable, de la...

People/Humanitaire : Samuel Eto’o sort Norbert Owona, un ancien Lion Indomptable, de la rue !

SHARE

Yaoundé (© 2018 Afriquinfos)- Toute l’Afrique avait été émue  lors de la diffusion du reportage de la télévision « Equinoxe TV », montrant les conditions de précarité dans lesquelles vivait Norbert Owona, ancien international Camerounais et Capitaine des Lions Indomptables, lors de la CAN 1972. Cette situation n’a pas laissé insensible, Samuel Eto’o. La star camerounaise à apporter son soutien financier à son ainé et lui a promis une maison.

Sans Domicile Fixe (SDF), malade et vivant dans une misère indescriptible, Gilbert Owona se sentait abandonner par son pays. Son cri de cœur sur Equinoxe TV et relayé par de nombreux médias, a trouvé un écho favorable auprès d’un de ses illustres compatriotes. Samuel Eto’o a rendu visite à l’ancien capitaine des Lions Indomptables, le dimanche 26 août dernier. L’homme souffre d’une hernie inguinale, a perdu sa maison,  sa femme et ses enfants morts de cancer et a vu toutes ses économies s’envolées en frais médicaux. De l’aide, il n’en a pas eu et ce n’est pas faute d’avoir essayé. « J’ai écrit à toutes les autorités et à des ministres pour appeler à l’aide, personne ne n’a répondu », a confié Gilbert Owona qui trouve « injuste de recevoir un tel traitement de la part de son pays ».

Déjà soutenu par un ex-international camerounais, Joseph Kamga, Gilbert Owona peut désormais compter sur l’appui de Samuel Eto’o. Le nouvel attaquant de Qatar SC a fait le déplacement de Yaoundé pour rencontrer l’ancienne gloire. Il lui a sur le champ remis une enveloppe de 500 000 FCFA, promis la prise en charge de son opération et cerise sur le gâteau, il lui offrira une nouvelle maison.

L’histoire de Gilbert Owona n’est malheureusement pas un cas isolé. Ils sont nombreux sur le continent, d’anciens champions dans diverses disciplines à se retrouver pour diverses raisons, du jour au lendemain dans la précarité. Mais ils n’ont pas tous eu la chance de rencontrer un « Samuel Eto’o » sur leur chemin.

Boniface.T.