Accueil Sports Football CAN 2019 : des doutes persistent sur les capacités du Cameroun à accueillir la compétition

CAN 2019 : des doutes persistent sur les capacités du Cameroun à accueillir la compétition

CAN 2019 : des doutes persistent sur les capacités du Cameroun à accueillir la compétition

Le Caire (© 2018 Afriquinfos)-  Moins d’un an avant le début de la compétition, le Cameroun ne serait toujours pas prêt à accueillir la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2019. C’est ce qui ressort d’un entretien accordée en début de semaine par Ahmad Ahmad, président de la CAF à la chaîne sportive KweseESPN. Il évoque même la possibilité de délocaliser le tournoi.

On n’en est pas encore là, mais cette option n’est pas à exclure. Une CAN 2019 délocalisée. Ahmad Ahmad y pense sérieusement, moins d’un an avant le début de la compétition prévue du 07 au 30 juin 2019. Le N°1 du football africain à d’énormes doutes sur les capacités du Cameroun à abriter la plus prestigieuse des compétitions continentales. « Il y a beaucoup de choses qui manquent encore et il reste peu de temps…Je ne suis pas sûr que le Cameroun soit prêt à accueillir la CAN », a-t-il confié au média.

Les réserves émises par le président de la CAF portent notamment sur le manque d’infrastructures. Si le Cameroun a mis les bouchées doubles pour accélérer la construction des stades dont le pourcentage de finition donnait un temps, des cheveux blancs aux responsables de la CAF, il semble que l’on soit encore loin du compte. « Le Cameroun a toujours de gros problèmes d’infrastructures, comme les emplacements et même les hôtels », a déclaré Ahmad Ahmad.

L’Assemblée générale extraordinaire de la CAF qui se tient le 30 septembre prochain à Sharm El SheIk (Egypte) sera décisive pour le pays de Paul Biya qui saura si oui ou non, elle est toujours l’hôte de la CAN 2019. Déjà, on évoque une nouvelle opération sauvetage de la Guinée Equatoriale comme en 2015, en encore le Maroc, qui est toujours dans les starting-blocks pour abriter le tournoi.

Boniface.T.