Accueil Afrique de l'Ouest Burkina-Faso : le référendum Constitutionnel fixé au 24 mars 2019

Burkina-Faso : le référendum Constitutionnel fixé au 24 mars 2019

Burkina-Faso : le référendum Constitutionnel fixé au 24 mars 2019

Ouagadougou (© 2018 Afriquinfos)- Les « Hommes Intègres » iront au référendum le 24 mars 2019 pour décider du nouveau contour que prendra leur Constitution. Ainsi en a décidé la Commission électorale nationale Indépendante (CENI) qui a rendu l’information publique le dimanche dernier.

C’est via son compte officiel Twitter que la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a annoncé la tenue du référendum constitutionnel qui consacrera l’entrée du Burkina-Faso dans la Vème République. Promesse électorale de Roch Marc Christian Kaboré, la nouvelle Constitution a notamment pour objectif, de limiter le mandat présidentiel à deux (2). On peut en effet lire dans l’article 57 de l’avant-projet que : «Le président du Faso est élu pour un mandat de cinq ans. Il est rééligible une seule fois. En aucun cas, nul ne peut exercer plus de deux mandats de président du Faso, ni consécutivement ni par intermittence».

La nouvelle loi fondamentale du Burkina-Faso renforcera en outre l’indépendance de la justice ; les pouvoirs du Parlement sont renforcés permettant aux députés de mieux contrôler l’action du gouvernement.  La suppression de la Haute Cour de Justice et l’abolition de la peine de mort ainsi que le renforcement des droits des personnes vulnérables, figurent en bonne place dans les nouveaux textes.

La CENI a en outre via son compte Twitter, annoncé le lancement prochain de la révision du fichier électoral.

S.B.