Accueil Afrique du Sud Réforme agraire : Entre Pretoria et Donald Trump ça sent le roussi !

Réforme agraire : Entre Pretoria et Donald Trump ça sent le roussi !

Réforme agraire : Entre Pretoria et Donald Trump ça sent le roussi !

Pretoria (© 2018 Afriquinfos)-C’est sur Twitter que, comme à son habitude, le président américain créé la polémique. Donald Trump a fait des commentaires remettant en cause la réforme agraire engagé par les autorités sud-africaines. Des déclarations que ces dernières ont peu appréciées.

Donald Trump a, à nouveau dégainé sur Twitter et cette fois-ci c’est le gouvernement sud-africain, sa cible. Le président américain a eu des mots durs pour commenter la réforme agraire initiée par Pretoria, la qualifiant de « meurtres à grande échelle de fermiers » en Afrique du Sud.  Pour permettre un accès plus facile des terres aux noirs, le gouvernement de Cyril Ramaphosa a annoncé une réforme constitutionnelle qui autorisait les expropriations des terres agricoles appartenant à des fermiers blancs, notamment.

Donald Trump, outre son tweet, a  demandé au secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, de se pencher sur « les saisies et expropriations de terres » menées par le gouvernement sud-africain. La réaction de Pretoria ne s’est pas fait attendre. Khusela Diko, le porte-parole du président sud-africain, s’est insurgée contre les déclarations du président américain et l’accuse de vouloir diviser la Nation arc-en-ciel et lui rappeler son passé colonial. La question de la terre est un sujet sensible en Afrique du Sud. Elle ajoute que le gouvernement poursuivrait prudemment la réforme tout en prenant langue avec toutes les parties sans exclure personne.

S.B.