Accueil Non classé Kenya: destructions massives de bâtiments à Nairobi

Kenya: destructions massives de bâtiments à Nairobi

Kenya: destructions massives de bâtiments à Nairobi

Nairobi (© 2018 Afriquinfos)- Au Kenya, plus précisément en Nairobi, 4000 bâtiments construits illégalement devraient être détruits d’ici fin septembre en vue de rénover la capitale. Les autorités ont déjà débuté les opérations. Rien n’est épargné : Centres commerciaux, stations-services, immeubles.

Une nuit de ce mois d’août 2018, vers quatre heures du matin, des pelleteuses s’activent et débutent la destruction de l’un des plus anciens centres commerciaux de la capitale : le Ukay Mall, niché au cœur de Westlands, un quartier d’affaires. Devant des habitants médusés, poussières et gravas engloutissent en quelques heures ce bâtiment dont la construction, il y a 25 ans, a coûté plus de neuf millions d’euros. Son propriétaire a bien tenté de le sauver en saisissant la justice, sans succès. C’est l’une des destructions les plus spectaculaires de ces dernières semaines à Nairobi, quelques jours après celles d’une station-service et d’un café très fréquenté de la capitale.

Du centre commercial Ukay à Nairobi, il ne reste que des tonnes de gravas. Les badauds récupèrent ce qu’ils peuvent valoriser comme des pierres et du métal.

Du centre commercial Ukay à Nairobi, il ne reste que des tonnes de gravas. Les badauds récupèrent ce qu’ils peuvent valoriser comme des pierres et du métal. – © Charlotte Simonart

Des bâtiments ont été marqués à la peinture, ceux voués à la destruction pour construction illégale. Ils devraient être 4000 au total d’ici quelques semaines. La plupart bordent de trop près la rivière Nairobi et ses affluents qui traversent la ville, causant d’importantes inondations durant les saisons des pluies. Ces destructions en cascade font partie d’un vaste programme de rénovation et de développement de la capitale kényane, lancé il y a quelques mois par le président Uhuru Kenyatta.

V.A.