Accueil Afrique du Sud Zimbabwe Présidentielle/Requête en annulation : la Cour Constitutionnelle débute ses travaux ce mercredi

Présidentielle/Requête en annulation : la Cour Constitutionnelle débute ses travaux ce mercredi

Présidentielle/Requête en annulation : la Cour Constitutionnelle débute ses travaux ce mercredi

Harare (© 2018 Afriquinfos La plus haute juridiction du Zimbabwe  a débuté ce mercredi ses travaux visant à examiner la requête en annulation introduite par l’opposition suite à l’élection d’Emmerson Mnangagwa. Le Mouvement pour un changement démocratique (MDC), à l’initiative de la procédure, croit en ses chances, tandis que la Zanu-PF bat en brèche toutes les accusations de fraude.

Après avoir réussi à faire reporter la cérémonie d’investiture du président Mnangagwa, initialement prévue le 12 août dernier, le MCD veut enfoncer le clou dès ce mercredi au tribunal. Les débats devraient durer jusqu’à vendredi où la haute juridiction rendra son verdict. Tous les zimbabwéens ont les yeux braqués sur leurs postes téléviseurs, les audiences étant diffusées en direct.

Ce matin déjà, à leur arrivée au tribunal, les responsables du MCD, n’étaient pas avares de déclarations optimistes, « Pour nous, c’est je jour J…Nous disposons de tous les éléments pour prouver que notre demande est justifiée: c’est notre parti qui a gagné les élections », a déclaré l’un d’eux. A l’issue du scrutin du 31 juillet dernier, Ernest Mnangagwa, président sortant, a été donné vainqueur avec 50,8% des voix contre 44,3% pour son challenger, Nelson Chamisa. Depuis, ce dernier et ses partisans crient à la fraude et conteste la réélection de celui qui a été porté au pouvoir par l’armé après la chute de Robert Mugabé.

Le verdict de la première élection de l’après Mugabe est attendu pour vendredi. Mais selon les observateurs, il y a très peu de chance  que les neuf juges de la plus haute instance juridique du pays, donnent raison à l’opposition.

S.B.