Accueil Tchad Tchad/Coupure des réseaux sociaux : un collectif d’avocats attaque Airtel et Tigo en justice

Tchad/Coupure des réseaux sociaux : un collectif d’avocats attaque Airtel et Tigo en justice

Tchad/Coupure des réseaux sociaux : un collectif d’avocats attaque Airtel et Tigo en justice

N’Djamena (© 2018 Afriquinfos)- Depuis un peu plus de 5 mois, les usagers d’internet au Tchad sont privés des réseaux sociaux sans aucune information officielle. Après plusieurs interpellations, un collectif d’avocats a entamé une procédure judiciaire à l’encontre des deux principales compagnies de téléphonie mobile.

Les compagnies de téléphonie Airtel et Tigo opérant au Tchad, devront s’expliquer devant la justice sur la coupure des réseaux sociaux qui dure depuis cinq (5) mois. Une plainte a été déposée contre par un collectif d’avocats. Les hommes en noir étaient en excédés par le silence qui entourait cette coupure et par le peu d’égards de ces compagnies pour les consommateurs tchadiens.

L’accès aux réseaux sociaux tels que Facebook, Messenger, WhatsApp, Viber et même Tweeter est quasi impossible au Tchad depuis le 28 mars 2018. Les quelques téméraires qui contournent la censure via  des VPN, des Réseaux Privés Virtuels permettant de contourner les blocages, le ressentent dans leur poche. Ils sont obligés de débourser deux à trois fois plus, pour payer leur connexion internet déjà fixé à un prix jugé prohibitif par les associations de consommateurs. Cette situation est inacceptable selon le collectif d’avocats à l’initiative de la plainte. Il souhaite donc que les compagnies s’expliquent devant la justice. En avril dernier déjà, « Internet Sans Frontières » s’inquiétait de la violation des droits numériques des consommateurs tchadiens, et dénonçait ce qui s’apparentait à une complicité entre les fournisseurs d’accès internet et le gouvernement tchadien.

B.S.