Accueil Afrique de l'Est A Addis-Abeba, les ordures sont désormais transformées en mégawatts

A Addis-Abeba, les ordures sont désormais transformées en mégawatts

A Addis-Abeba, les ordures sont désormais transformées en mégawatts

Addis-Abeba (© 2018 Afriquinfos)- Les autorités éthiopiennes ont inauguré dimanche, une usine de valorisation des déchets et de production d’électricité. Cette installation, une première sur le continent,  permettra de produire 25 mégawatts par jour.

« Transformer la menace croissante des déchets  en milieu urbain en une aubaine économique », c’est la volonté du président éthiopien Mulatu Teshome alors qu’il officialisait ce dimanche le démarrage de la première usine de valorisation et de production d’électricité du pays. La nouvelle installation est en effet construite à côté de la tristement célèbre décharge à ciel ouvert de Koshe. En mars 2017, un éboulement avait provoqué la mort de 110 personnes sur les lieux, suscitant de vives réactions à travers le pays.

D’un coût de 118 millions de dollars et après 3 ans de travaux, « Reppie », la nouvelle usine permettra d’incinérer 1.400 tonnes de déchets solides par jour et la vapeur, dégagée par la combustion des déchets, de faire tourner des turbines de production d’électricité pour une puissance affichée de 25 mégawatts.

Pour Addis-Abeba, cet investissement est la suite logique des précédents visant, à travers l’hydro-électrique, la géothermie, l’éolien et à présent la biomasse, à produire de l’énergie renouvelable pour booster le développement de son secteur manufacturier.

S.B.