Home Afrique de l'Est Présidentielle au Mali : le second tour a débuté dans le calme à Bamako

Présidentielle au Mali : le second tour a débuté dans le calme à Bamako

Présidentielle au Mali : le second tour a débuté dans le calme à Bamako

Bamako (© 2018 Afriquinfos)- Ce dimanche au Mali, les agents électoraux sont sur place et les premiers électeurs ont pu accomplir leur devoir civique. Selon le président d’un bureau de vote de Bamako, « ce n’est pas la grande affluence pour le moment, contrairement au premier tour. Nous espérons seulement qu’il ne va pas pleuvoir toute la journée parce que cela risque d’influencer négativement le taux de participation », a-t-il dit.

Le taux de participation a été de 42,70% au premier tour au cours duquel des électeurs n’avaient pas voté à cause de l’insécurité au nord et au centre du pays.

Malgré la pluie, les citoyens étaient déterminés à aller accomplir leur devoir. »Ce n’est pas la pluie qui pourrait m’empêcher d’aller mettre mon bulletin dans l’urne », a déclaré à Fatim Sow, une jeune consultante.

« Pour rien au monde, je ne me priverais d’accomplir ce devoir citoyen. Même si je devais prendre une pirogue, je serais venu voter ce matin », a témoigné Sidiki Doumbia, un enseignant à retraite sous un parapluie aux couleurs du Mali.

Dimanche, aucun incident majeur n’avait été signalé dans la matinée au centre et au nord du Mali.

Le gouvernement a annoncé la mobilisation de 36.000 militaires,6.000 de plus qu’au premier tour, pour sécuriser ce scrutin.

Près de 200 personnes ont marché samedi « contre la fraude ». Cette marche s’est achevée par un meeting durant lequel les organisateurs (des responsables de l’opposition) ont appelé à « la vigilance dimanche ».

Ibrahim Boubacar Kéita, vainqueur du premier tour avec près de 42% des suffrages, va voter à Sébéninkoro, alors que Soumaïla Cissé (17,8% au premier tour) va voter à Niafunké (Tombouctou, nord du Mali), dont il est l’un des députés élus à l’Assemblée nationale.

innocente Nice