Sahara marocain : le Conseil de Sécurité fait du Maroc un interlocuteur incontournable

Sahara marocain : le Conseil de Sécurité fait du Maroc un interlocuteur incontournable

SHARE

New York (© 2018 Afriquinfos)-  Réuni à huis clos ce mercredi, le Conseil de Sécurité des Nations Unies, a planché sur la question du Sahara Marocain. Ceci, en présence de l’Envoyé personnel du Secrétaire Général, M. Horst Köhler. C’était l’occasion pour le Conseil de réitérer l’impériosité pour l’émissaire du SG de mener des consultations préalables avec toutes les parties notamment le Maroc et l’Algérie.

A en croire, M. Horst Köhler, Envoyé personnel du Secrétaire Général de l’ONU sur la question du Sahara marocain, qui en fait la proposition au Conseil de Sécurité, toutes les parties pourraient à nouveau se retrouver autour d’une table de discussion avant la fin de l’année. Si le Conseil à saluer et apporter son soutien à cette initiative, il n’en a pas moins, rappelé l’importance de tenir «  des consultations préalables et renforcées avec toutes les parties concernées. Tous les contours et les conditions de cette rencontre seront abordés au cours de ces consultations, indique-t-on.

Cette requête du Conseil de Sécurité à l’endroit de l’Envoyé personnel du SG de l’ONU, est le résultat des exigences marocaines, dont l’une, est que le royaume chérifien n’acceptera aucune solution au problème du Sahara sans son accord et sans qu’il n’ait été consulté.  M. Köhler sait donc désormais que le Maroc tout autant que l’Algérie sont des acteurs incontournables dans la résolution du problème au Sahara marocain.

B.S.