Home Afrique Centrale Paix et sécurité : l’ONU salue l’engagement des Etats d’Afrique de l’ouest et centrale à renforcer leur coopération

Paix et sécurité : l’ONU salue l’engagement des Etats d’Afrique de l’ouest et centrale à renforcer leur coopération

Paix et sécurité : l’ONU salue l’engagement des Etats d’Afrique de l’ouest et centrale à renforcer leur coopération

New York (© 2018 Afriquinfos)-  A l’issue du Sommet conjoint de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et de la Communauté économique des États d’Afrique centrale (CEEAC), le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a félicité les Etats membres des deux organisations sous régionales pour la réussite de leur rencontre et leur intention de renforcer leur coopération.

Les pays d’Afrique centrale et de l’ouest étaient réunis le 30 juillet, à Lomé, la capitale du Togo, pour une rencontre consacrée à la paix, la sécurité et la stabilité et la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent. A l’issue de ce sommet, la CEEAC et la CEDEAO ont publié une déclaration dans laquelle ils s’engagent à faire front commun et mutualiser leurs ressources face aux défis sécuritaires que rencontrent les deux régions.

« Le Secrétaire général salue l’engagement renouvelé des Etats membres de la CEEAC et de la CEDEAO à renforcer la coopération sur les défis importants de paix et de sécurité et est particulièrement encouragé par la décision de signer un accord de coopération pénale d’ici fin 2018 », a dit son porte-parole adjoint, Farhan Haq, dans une déclaration de presse.

Le chef de l’ONU s’est également félicité de l’établissement d’un comité ministériel chargé de faire le suivi sur la mise en œuvre des décisions prises lors du sommet conjoint des deux organisations sous régionales africaines.

A Lomé, les chefs d’Etat et de gouvernement d’Afrique de l’ouest et centrale ont également décidé de mener des consultations en marge du sommet ordinaire de l’Union africaine (UA) en janvier prochain et de se réunir tous les deux ans pour examiner la mise en œuvre des décisions contenues dans la déclaration de Lomé adopté lors de leur sommet conjoint.

« Le Secrétaire général réitère l’engagement des Nations Unies à continuer à promouvoir la coopération interrégionale et à soutenir la mise en œuvre des décisions adoptées par le Sommet CEEAC-CEDEAO », a souligné son porte-parole adjoint.

I.N.