Accueil Afrique du Sud Zimbabwe Zimbabwe: les manifestations post-électorales à Harare font trois morts (police)

Zimbabwe: les manifestations post-électorales à Harare font trois morts (police)

Zimbabwe: les manifestations post-électorales à Harare font trois morts  (police)

Harare (© 2018 Afriquinfos)- Au Zimbabwe, trois personnes ont été tuées lors des manifestations post-électorales mercredi à Harare, après l’intervention de l’armée à balle réelle contre des partisans de l’opposition qui dénonçaient des fraudes aux scrutins de lundi ont annoncé des sources policières.

La porte-parole de la police Charity Charamba à au cours d’une déclaration télévisée affirmé que la « la police de la République zimbabwéenne voudrait confirmer la mort regrettable de trois personnes pendant les émeutes et la mêlée qui s’est produite dans le centre de Harare »,

L’opposition a quant à elle dénoncé plus tôt dans la journée, des tirs de gaz lacrymogène de la police a pour disperser leurs partisans. Selon le parti d’opposition, la commission électorale a truqué les résultats des élections générales.

Rassemblés devant des bureaux de la commission électorale, des manifestants ont riposté à coups de pierres, tandis que certains brandissaient des affiches de l’opposition et ont allumé un feu dans la rue. « Non au mauvais décompte », pouvait-on lire sur une pancarte.

Dans la matinée du mercredi, la commission avait annoncé que le parti au pouvoir depuis 1980, la Zanu-PF, avait remporté la majorité des sièges à l’Assemblée nationale.

Pour le chef de l’opposition, Nelson Chamisa, les résultats sont en train d’être truqués, même si aucune annonce officielle  de ceux-ci n’a encore été faite.

Lundi dernier, le Zimbabwe a connu ses premières élections présidentielles, législatives et municipales depuis la chute de Robert Mugabe en novembre 2017, après trente-sept ans de mauvaise gouvernance.

V.A.