Nigéria : démission du porte-parole du parti au pouvoir

Nigéria : démission du porte-parole du parti au pouvoir

SHARE

Abuja (© 2018 Afriquinfos)- Au Nigeria, le responsable de la communication du Congrès des progressistes (APC, au pouvoir), Bolaji Abdullahi a démissionné de son poste et a annoncé son départ du parti.

Dans une lettre rendue publique mercredi, Abdullahi a déclaré : « En raison de l’évolution récente dans le pays et au sein de l’APC, j’ai décidé de soumettre aux instances du parti ma démission du poste de secrétaire national à la communication et du mouvement politique. »

Il s’est dit « blessé par le fait de voir sa mission de porte-parole confiée à une tiers personne d’une façon qui est en porte-à-faux avec les textes et les valeurs qui régissent l’APC ».

Abdullahi a rappelé par ailleurs avoir servi le parti honnêtement et du mieux qu’il pouvait, décrivant la dissolution du bureau exécutif du parti dans l’Etat de Kwara par la direction nationale comme « un autre exemple d’injustice » qu’il a dû endurer.

Abdullahi, qui était ministre de la Jeunesse et des Sports sous Goodluck Jonathan, a fait remarquer qu’il ne peut pas continuer à agir comme porte-parole du parti lorsque « ses convictions personnelles ne sont pas conformes avec les actes posés ».