Société/Ces femmes pionnières du Togo très peu connues mais revalorisées par les...

Société/Ces femmes pionnières du Togo très peu connues mais revalorisées par les Zonta clubs du Togo

SHARE
La ministre Kolani-Yentacharé et Awa Nana: deux pionnières dans leurs domaines professionnels (photo, D. A. & E. G.)

LOME (© 2018 Afriquinfos) – La Journée internationale de la femme a été célébrée diversement au Togo en cette année 2018. Pour donner une touche particulière à cette célébration, les «Zonta clubs du Togo» ont choisi de faire un vernissage photo intitulé «Top ladies» le samedi le 10 mars dernier à Brother Home, à Lomé. Une démarche originale et valeureuse.

 

Ce vernissage-photo a mis en scène les différentes «pionnières» togolaises, leurs compétences et parcours ; il a été soutenu par le ministère de l’Action sociale et de la Promotion de la femme et de l’Alphabétisation. Il a aussi reçu l’appui technique et financier du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Certaines femmes togolaises qui ont marqué leur temps ont été primées au cours de la cérémonie d’ouverture. On peut citer Mme Awa Nana Daboya, première présidente de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) ; Mme Tchabignandi Kolani Yentchare, première femme inspectrice générale de l’alphabétisation; Mme Kissem Tchangaï-Walla, première femme professeur agrégée, première femme dermatologue; Me Sylvia Aquereburu, première femme notaire ; Mme Agodio, première femme expert-comptable.

Dans cette riche liste, il faut aussi mentionner le commandant Lidie Bessi-Kama, première femme officier des FAT; Mme Meyekiya-Kambia, première femme Directrice de banque; Mme Edwige Hohoueto, première femme à la Cour constitutionnelle; Mme Isabelle Adolé Glitho, première femme Doyen d’une Faculté dans une Université togolaise; Mme Jeannette Kafui-Kpegba, première femme agrégée en chimie au Togo.

D’autres femmes ont reçu leurs distinctions à titre posthume comme Mme Sivomey, première maire de la commune de Lomé ; Mme Joséphine de Medeiros épouse Hundt, première femme député à l’Assemblée Nationale du Togo indépendant; Mme Victoire A. Dossou-Yovo, sage-femme de classe exceptionnelle; Mme Abra Amedome, première pharmacienne; Me Marguerite Thompson-Trenou, première femme avocate.

 Conforter le poids de la femme dans la société togolaise

Pour le ministre de l’Action sociale, Mme Kolani, «l’évènement qui nous réunit ici mérite d’être vraiment salué ; je voudrais donc féliciter les clubs Zonta pour cette initiative inédite et portée de mains de maître par le Cabinet de communication Poséidon à travers sa vaillante et dynamique directrice, Mme Monique Nankam. Par ce geste, vous sortez de l’ombre de véritables icônes, vous mettez des projecteurs sur des modèles tapis dans l’ombre. Vous mettez surtout en lumière l’excellence féminine, en projetant ces «Top ladies» aux yeux de la nouvelle génération comme des exemples à suivre », a vanté Mme Kolani-Yentchare.

Avant d’ajouter : «En effet, des expositions s’organisent ça et là ; tout le temps, ce sont l’art pur, le stylisme, la politique, la guerre, la tradition, l’histoire etc. qui sont mis en avant… C’est bien. C’est intéressant. Mais, il y a plus intéressant encore; et c’est ce que vous nous proposez aujourd’hui: l’image de la femme togolaise, citoyenne, patriote, travailleuse, battante, consciencieuse et professionnelle», a en outre apprécié Mme Yentchare.

Cette célébration a été meublée par des conférences, une séance de coaching sur : les tests d’orientations pour les élèves et étudiants, un atelier d’orientation scolaire et un atelier santé et bien-être. La finalité de cette journée de rencontres et d’échanges était de mettre en valeur les femmes togolaises dans leurs actions respectives. La célébration a pris fin avec la visite des stands installés pour l’occasion.

 

Dodo ABALO & E. G.