Togo : faut-il s’attendre à un samedi noir ?

Togo : faut-il s’attendre à un samedi noir ?

SHARE

Lomé (© 2018 Afriquinfos) – Au Togo, l’atmosphère risque d’être encore très tendue ce samedi, vue  que la coalition des 14 partis de l’opposition, le mouvement de la société civile, le Front citoyen Togo debout et la centrale syndicale Synergie des travailleurs togolaise, ont décidé de descendre dans les rues samedi, malgré le refus du gouvernement.

C’est pour ne pas violer les engagements pris par les parties prenantes au dialogue’’ qu’est maintenue l’interdiction de manifester, soutient le gouvernement pour sa part.

Les manifestations n’ont pu se tenir dans la capitale et dans les autres villes de l’intérieur du pays pour diverses raisons, mercredi et jeudi.

Le mercredi, les forces de l’ordre déployées dans les principales artères de la capitale et dans certaines villes, ont empêché à coup de gaz lacrymogènes la marche prévue par l’opposition. Des répressions qui ont fait 25 blessés selon l’opposition.

Craignant d’autres formes de violences plus sévères, les manifestants sont restés chez eux jeudi.

Vignikpo Akpéné