Les enseignants togolais annoncent une nouvelle grève de 72 heures

Les enseignants togolais annoncent une nouvelle grève de 72 heures

SHARE

Lomé (© 2018 Afriquinfos) –Dans un mot d’ordre de grève adressé, lundi, au ministre des enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelle, la Coordination des syndicats de l’éducation du Togo (CSET) a appelé les enseignants « à une cessation de travail les 13, 14 et 15 mars 2018 ».

« Dans le cadre de la résolution des problèmes qui minent le système éducatif de notre pays, un nouveau groupe de travail a été mis sur pied », rappellent les enseignants dont APA a reçu copie.

Cependant, poursuit-elle, «force est de constater que les conclusions en l’état actuel ne sont pas de nature à apporter une accalmie dans le système éducatif malgré les propositions faites par la CSET lors de sa rencontre avec le gouvernement le 8 mars 2018 ».

Ainsi, « considérant les comptes rendus des assemblées générales synchronisées sur toute l’étendue du territoire nationale en date du 10 mars 2018 », la Coordination invite les enseignants du secteur public  à ces trois nouveaux jours de grève devenue quasi hebdomadaire depuis fin janvier.

Quelques groupes d’élèves ont manifesté la semaine dernière pour « réclamer leurs enseignants partis en grève », rappelant le scénario de 2013 ayant conduit à la mort de deux d’entre eux lors des répressions policières. A Lomé, « cette  marche spontanée » avait chuté au ministère des enseignements primaire, secondaire et de la formation professionnelle, sans incident.