Les grandes banques africaines sont en plein essor selon un rapport de...

Les grandes banques africaines sont en plein essor selon un rapport de McKinsey Global Banking

SHARE

Johannesburg (© Afriquinfos 2018) –Près de 300 millions d’Africains ont aujourd’hui un compte en banque, un chiffre qui pourrait s’élever jusqu’à 450 millions en 5 ans. C’est ce qu’indique un rapport du cabinet McKinsey Global Banking.

Le document publié ce vendredi révèle que les marchés bancaires africains comptent parmi les plus dynamiques au monde.

Le marché bancaire de l’ensemble du continent est le deuxième marché mondial en termes de croissance et de rentabilité, et constitue un foyer d’innovation. Le rapport illustre quatre segments des marchés africains : depuis les marchés avancés comme l’Afrique du Sud et l’Égypte, aux marchés en transition à croissance rapide comme le Kenya, le Ghana et la Côte d’Ivoire, en passant par les géants endormis comme l’Algérie, le Nigeria et l’Angola, ou encore les marchés bancaires naissants comme la RDC et l’Éthiopie.

Les banques du quintile supérieur de l’Afrique, les banques dites « gagnantes », sont simultanément 4 fois plus rentables et se développent 2 fois plus vite que les banques du quintile inférieur. Les principales conclusions du rapport sont que ces « gagnants » se caractérisent par l’emploi d’une ou plusieurs des cinq pratiques gagnantes

70 % de la croissance du groupe de revenus se produira dans les segments intermédiaires, c’est-à-dire ceux dont le revenu annuel se situe entre 6 000 et 36 000 USD. Le marché de masse, c’est-à-dire les particuliers dont le revenu annuel est inférieur à 6 000 USD par an, représente 13 % de la croissance, mais c’est aussi le segment qui connaît la croissance la plus rapide. Quel que soit le segment choisi par les banques, il est essentiel qu’elles disposent de la bonne proposition.

Ce nouveau rapport s’appuie sur l’expérience des partenaires et collègues de McKinsey au service des banques dans toute l’Afrique ; la recherche de McKinsey’s Global Banking Pools ; une base de données propriétaire sur les performances financières de 35 des principales banques africaines ; une enquête auprès des dirigeants de 20 banques et institutions financières à travers l’Afrique ; et une vaste enquête auprès de 2 500 clients de banques dans 6 pays africains : Afrique du Sud, Égypte, Nigeria, Maroc, Angola et Kenya.

Xavier-Gilles CARDOZZO