Maroc : une nouvelle zone industrielle lancée par l’Office chérifien des phosphates

Maroc : une nouvelle zone industrielle lancée par l’Office chérifien des phosphates

SHARE

Rabat (© Afriquinfos 2018) – Une zone industrielle de 16 hectares va voir le jour à Bir Mezoui. Lancé par le Groupe OCP (anciennement  office chérifien des phosphates) ce projet est d’une valeur financière de 40 millions de dirhams (environ 4 millions de dollars).

Le leader mondial de l’exportation de phosphates et produits dérivés projette de générer 1050 emplois directs autour de ce projet et plus de 3000 indirects.

La  zone en question fait partie d’un plus grand projet sur une superficie de 2 000 hectares de nature à développer et diversifier l’offre en foncier industriel et attirer des projets à haute valeur technologique.

Fondé le 7 août 1920 au Maroc et transformé en 2008 en une société anonyme (OCP SA), le groupe OCP (anciennement Office chérifien des phosphates), est l’un des principaux exportateurs de phosphate brut, d’acide phosphorique et d’engrais phosphatés dans le monde.

Le groupe OCP compte près de 20 000 collaborateurs implantés principalement au Maroc sur 4 sites miniers et 2 complexes chimiques, ainsi que sur d’autres sites internationaux. Le groupe détient plusieurs filiales à l’intérieur et à l’extérieur du Maroc. En 2011, son chiffre d’affaires s’élevait à 5 milliards d’euros.

Gilles Xavier Cardozzo