Mahamadou Issoufou prend les rênes du G5 Sahel

Mahamadou Issoufou prend les rênes du G5 Sahel

SHARE

Niamey  (© Afriquinfos 2018)- Le président du Niger, Mahamadou Issoufou a été porté à la tête du G5 ce mardi 6 février lors du 4e sommet du G5 qui s’est tenu à Niamey, capitale du Niger.

Une rencontre qui a vu la participation de tous les  dirigeants des pays qui constituent le G5 Sahel, ainsi que celle d’une délégation française conduite par la ministre des Armées, Florence Parly, et d’autres partenaires qui ont décidé d’accompagner cette coalition armée.

Ibrahim Boubacar Keïta, président sortant du G5 Sahel et président du Mali, a au cours de ce sommet, fait une passation de charges, tout en étant animé d’un esprit plein d’optimisme, de confiance, mais aussi d’enthousiasme à l’endroit du président nigérien qui lui succède à la tête de cette force militaire constituée par les cinq Etats membres de la coalition. « Permettez que je dise ma totale confiance et conviction à la montée en puissance très prochaine du G5 Sahel, au moment de passer un relais assuré à notre frère et ami, le président Mahamadou Issoufou », a-t-il déclaré.

Le président Issifou a pour sa part exprimé sa satisfaction d’être à la tête du G5 Sahel sans toutefois oublier les défis qu’il devra relever. Il a également exprimé sa détermination à œuvrer à l’avènement de l’objectif escompté par ce groupement de forces composé du Niger, du Mali, de la Mauritanie, du Burkina Faso et du Tchad. « Je voudrais vous assurer de ma ferme détermination à travailler avec abnégation (…) Je m’emploierai avec détermination et engagement à intensifier les efforts pour rendre opérationnel l’ensemble des fuseaux de la force conjointe à travers, notamment, la dotation à l’équipement », a-t-il rassuré.

Pour rappel, le G5 Sahel a été institué en vue de lutter conjointement et efficacement contre les groupes terroristes qui sévissent dans les pays sahéliens de la sous-région ouest-africaine.

Innocente Nice