Tourisme International : Les résultats 2017 au plus haut des sept dernières...

Tourisme International : Les résultats 2017 au plus haut des sept dernières années

SHARE
CC BY FIGIU. Le tourisme est une partie importante de l'économie de l'île ....."/>

Madrid (© Afriquinfos 2018)- Selon le dernier Baromètre OMT du tourisme mondial, les arrivées de touristes internationaux ont bondi d’un remarquable 7% pour atteindre un total de 1,322 milliard. Ce vigoureux élan devrait se poursuivre en 2018, à un rythme de 4% à 5%.

Les données transmises par des destinations du monde entier permettent d’estimer que les arrivées de touristes internationaux (visiteurs qui passent la nuit) dans le monde ont augmenté de 7% en 2017. Ce taux, bien supérieur à la tendance soutenue et constante de 4% ou plus enregistrée depuis 2010, représente le meilleur résultat jamais atteint depuis sept ans.

Destinations méditerranéennes en tête, l’Europe affiche d’excellents résultats pour une région aussi vaste et assez mûre, avec 8% d’arrivées internationales de plus qu’en 2016. L’Afrique, en progression de 8%, a consolidé son rebond de 2016. La région Asie-Pacifique a avancé de 6%, le Moyen-Orient de 5% et les Amériques de 3%.

2017 a été caractérisée par une croissance soutenue dans de nombreuses destinations et une franche reprise dans celles qui avaient essuyé un recul les années précédentes. Ces résultats sont en partie attribuables à l’essor économique mondial et à une demande musclée du tourisme émetteur de nombreux marchés traditionnels et émergents. On notera particulièrement le rebond des dépenses touristiques du Brésil et de la Fédération de Russie après quelques années de déclin.

Les voyages internationaux continuent de croître fortement, confirmant le rôle moteur clé du tourisme dans le développement économique. En tant que troisième secteur exportateur au monde, le tourisme est essentiel au regard de la création d’emplois et de la prospérité des communautés du monde entier » a affirmé le Secrétaire général de l’OMT,  Zurab Pololikashvili, avant d’ajouter : « Pour accompagner cet essor soutenu, nous devons travailler plus étroitement ensemble afin de garantir que la croissance bénéficie à l’ensemble des membres de toutes les communautés d’accueil sans perdre de vue les objectifs de développement durable ».

 I.N