Burkina Faso : l’ex-ministre Auguste Barry arrêté

Burkina Faso : l’ex-ministre Auguste Barry arrêté

SHARE
CC BY SA Zenman. Hôtel de ville de Ouagadougou (Burkina Faso)"/>
ville de Ouagadougou

Ouagadougou (© Afriquinfos 2018)- L’ex-ministre burkinabè en charge de la Sécurité, Auguste Denise Barry, a été inculpé puis déféré à la Maison d’arrêt et de correction des armées (MACA), suite à une dénonciation de ses proches, a annoncé le Parquet militaire de Ouagadougou dans un communiqué publié vendredi.

«Le Procureur Militaire informe l’opinion nationale et internationale que suite à une dénonciation de personnes avec lesquelles le Colonel Barry Auguste Denise Bernard Marie Hamidou a interagi, ce dernier a été interpellé le vendredi 29 décembre 2017 par la Compagnie de Gendarmerie de Ouagadougou, pour des faits de présomption d’atteinte à la sureté de l’Etat», renseigne le communiqué en date du 5 janvier 2018.

D’après le même document,  le colonel Barry a été déféré au Parquet Militaire le mercredi 3 janvier 2018 à 12 heures.

Par ailleurs, l’ouverture d’une information judiciaire a été requise contre lui et tous autres des chefs de complot et d’incitation à la Commission d’acte contraire à la discipline et au devoir sur le fondement des articles 109 du code pénal et 207 du code de Justice Militaire le même jour auprès d’un juge d’instruction militaire.

A en croire le communiqué du Parquet militaire, dans le cadre de l’enquête, une importante somme d’argent a été saisie et mise sous-main de justice.

«Entendu le 04 janvier 2018 en première comparution, il a été inculpé et placé sous mandat de dépôt», informe l’écrit qui indique que les investigations suivent leur cours.

«Le Parquet Militaire tient à rassurer les populations et les invite à vaquer paisiblement à leurs occupations tout en collaborant avec les enquêteurs», conclu le communiqué.

Le colonel Auguste Denise Barry était l’homme de confiance de l’ex-Premier ministre burkinabè durant la Transition (2014-2015), Yacouba Isaac Zida (actuellement en exil au Canada)

Ministre de l’Administration territoriale et de la Sécurité, de novembre 2014 à juin 2015, le colonel Barry a été limogé sous la pression du défunt Régiment de sécurité présidentielle (RSP).

Après la transition, il s’était lancé dans la consultation en créant en 2016, en partenariat avec d’autres personnes, le Centre d’études stratégiques en défense et sécurité (CESDS) dont il est le Directeur exécutif.

I.N