Nigeria: 16 tués par des hommes armés

Nigeria: 16 tués par des hommes armés

SHARE

Omoku (© Afriquinfos 2018)-  Dans la nuit de dimanche à lundi à Omoku, dans le sud du pays, au moins 16 fidèles revenant d’une messe ont été tués par des hommes armés.

La fusillade a eu lieu à environ 90 kilomètres de Port Harcourt, grand centre pétrolier et capitale de l’État de Rivers.

Selon la police locale, des recherches sont entreprises pour retrouver les auteurs de cette attaque.

5.247 musulmans tués dans le nord du Nigeria depuis 2013 par Boko Haram

Les autorités dans le Nord du Nigeria viennent d‘établir le bilan des attaques de Boko Haram dans la région du Nord, sur les quatre dernières années. Selon Alhaji Muhammadu Bindow, le gouverneur de l’Adamawa, ce sont quelque 5 247 qui ont été tués depuis 2013 du fait de la secte islamiste, a-t-il indiqué dans un rapport ce dimanche.

Le rapport indique par ailleurs que plus de 12 700 biens, y compris des maisons, des mosquées, du bétail et des produits agricoles d’une valeur de 220 millions de dollars ont été détruits dans l‘État.

Pour freiner l’incidence de Boko Haram sur sa région, Alhaji Muhammadu Bindow propose des investissements conséquents dans la sécurité et dans les groupes d’autodéfense – milices qui ont joué un rôle crucial — mais controversé — dans la campagne militaire contre Boko Haram.

La secte dont l’insurrection a débuté en 2009, continue de sévir dans le Nord du Nigeria. Le groupe a déjà tué plus de 20 000 personnes en huit ans et plongé la région dans une grave crise humanitaire.

V.A