Kenya : les autorités interdisent de fumer la chicha pour des raisons...

Kenya : les autorités interdisent de fumer la chicha pour des raisons sanitaires

SHARE
CC by Guillaume Baviere, Flickr. Préparation de chicha en Jordanie"/>

Nairobi (© Afriquinfos 2017)- Pour des raisons d’ordre sanitaires, le Kenya a interdit la consommation de la chicha.

Généralement consommée dans des pays du Moyen-Orient, la pipe à eau est beaucoup prisée ces derniers temps par des jeunes d’Afrique. Mais, pour l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le narguilé est dangereux pour la santé. En effet, composé d’environ 25% de tabac associé à un mélange de la mélasse et d’arôme de fruits, la chicha accroîtrait les risques de cancer, de bronchites ou de complications cardiovasculaires.

Bien avant le kenya, le Rwanda, est l’un des premiers pays à avoir interdit la consommation de la chicha, pour les mêmes motifs sanitaires.

L’annonce a été faite ce jeudi par le site du bimensuel rwandais « The New Times » sur sa page Twitter, publiant même le document officiel du gouvernement kényan.

C’est donc dans le dessein de se conformer aux prescriptions de l’OMS que le ministère rwandais de la santé a interdit le 15 décembre, la publicité, la vente et la consommation de la chicha sur toute l‘étendue du territoire national.

Quelques semaines après, c’est au Kenya d’emboîter le pas au Rwanda. Et comme au Rwanda, la décision suscite déjà des réactions. Mais, des réactions encourageant jusqu’ici la mesure du gouvernement kényan.

Il faut préciser qu’avant le Rwanda, et le Kenyan,  la Tanzanie a interdit la consommation du narguilé en juillet 2016.

Innocente Nice