Algérie : les relations commerciales avec la Chine sont plus importantes qu’avec...

Algérie : les relations commerciales avec la Chine sont plus importantes qu’avec l’Europe

SHARE

Alger (© Afriquinfos 2017)-Les échanges entre la Chine et l’Algérie ont considérablement progressé depuis l’établissement des relations diplomatiques il y a 59 ans et devraient être encore renforcées à l’avenir rapporte l’Agence de presse xinhuanet.

La coopération sino-algérienne a déjà dépassé la collaboration de l’Algérie avec l’Union européenne, a fait savoir à Xinhua Kamal Kheffache, un analyste économique algérien. Le cœur de la compétitivité de la Chine est ses ressources financières et les capacités technologiques des entreprises chinoises qui permettent à la Chine de remporter des mégaprojets et de les livrer à temps selon les normes internationales, a indiqué M. Kheffache.

Selon les données des douanes algériennes, la Chine est le premier exportateur vers l’Algérie au cours des 10 premiers mois de 2017, avec des exportations atteignant 7,29 milliards de dollars américains, ce qui représente 19,11% des importations totales de l’Algérie.

La Chine est également un investisseur majeur en Algérie. Les entreprises chinoises ont été largement impliquées dans le développement de l’infrastructure algérienne, notamment la construction de l’autoroute Est-Ouest, l’extension du réseau ferroviaire et la duplication des voies.

Un consortium chinois a récemment été chargé de construire un méga port dans le nord de l’Algérie, pour un montant de 3,3 milliards de dollars précise xinhuanet. Le port est situé à Cherchell, dans la région côtière de Hamdania, dans la province de Tipaza, à 80 km à l’ouest d’Alger. Il a été affecté à une coentreprise créée par le groupe algérien Port Services Group et la China State Construction Engineering Corporation (CSCEC).

Le ministre algérien du Commerce, Mohamed Benmeradi, a déclaré que le nouveau port de Cherchell contribuera au transport des marchandises vers l’Afrique à travers la connexion avec la route transsaharienne.

Les télécommunications, la radiodiffusion et Internet sont également une coopération bilatérale entre l’Algérie et la Chine.

Le 10 décembre, le satellite algérien Alcomsat-1 a été lancé avec succès par le lanceur chinois Long March 3B depuis la station de lancement du satellite Xichang.

Le lancement est salué comme l’aboutissement d’une coopération sérieuse à long terme entre les deux pays dans le domaine de la technologie spatiale.

Sur la question du déséquilibre commercial, M. Kheffache a suggéré d’encourager les entreprises chinoises à investir en Algérie en créant des coentreprises dans le secteur manufacturier pour produire des biens destinés à l’exportation vers la Chine.