Le FMI verse une troisième ranche de prêt à la Centrafrique

Le FMI verse une troisième ranche de prêt à la Centrafrique

SHARE

Washington (© Afriquinfos 2017)- Ce vendredi, le Fonds monétaire international (FMI) a effectué à la Centrafrique non seulement le versement d’une troisième tranche de prêt de 40,2 millions de dollars mais aussi l’augmentation de son programme d’aide à destination de ce pays d’Afrique centrale.

Cette action du FMI fait suite à une annonce faite par le président centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, a la radio locale Ndeke-Luka, il y a quelques jours. Touadera avait affirmé que moins de 10 % des fonds qui avaient été promis à son pays lors de la Conférence des bailleurs de novembre 2016 ont été effectivement décaissés, le Fonds monétaire international (FMI) a approuvé.

En effet, le 15 décembre le versement d’une troisième tranche de prêt de 40,2 millions de dollars (34 millions d’euros)

Ce nouveau montant débloqué intervient dans le cadre de la facilité de crédit négociée en juillet 2016, rappelle l’institution dans un communiqué.

Outre ces 40,2 millions de dollars, la Centrafrique a vu son programme  de 55,1 millions de dollars, augmenté à un total de 189 millions de dollars, toujours sur accord de l’institution Financière. Ceci en vue  d’aider le gouvernement à soutenir « la croissance économique et la cohésion sociale ».

D’après le Fond, les conditions de sécurité et humanitaires difficiles, le pays mène son programme économique conclu avec le FMI « de manière satisfaisante ».

« Les autorités ont mis en place leur réforme en parallèle d’efforts pour restaurer progressivement la sécurité pour créer dans de nouveaux centres urbains des espaces de stabilité, de reconstruction et de croissance », a commenté Mitsuhiro Furusawa, directeur adjoint, cité dans le communiqué.