Home Afrique Centrale Enfants-soldats congolais: la CPI impose des frais de réparations d’un coût de 10 millions de dollars

Enfants-soldats congolais: la CPI impose des frais de réparations d’un coût de 10 millions de dollars

Enfants-soldats congolais: la CPI impose des frais de réparations  d’un coût de 10 millions de dollars

La Haye (© Afriquinfos 2017)-10 millions de dollars, c’est le montant imposé par la  CPI ce vendredi, pour des réparations collectives destinées aux enfants-soldats forcés à combattre dans la milice de l’ex-chef de guerre congolais Thomas Lubanga.

La Cour « fixe le montant des réparations auxquelles M. Lubanga est tenu à la somme totale de 10 millions de dollars, qui comprend à la fois sa responsabilité concernant les 425 victimes présentes dans l’échantillon et sa responsabilité à l’égard de l’ensemble des autres victimes potentiellement éligibles », a déclaré le juge Marc Perrin de Brichambaut.

S’ils ont retenu 425 victimes directes ou indirectes parmi les candidats à des indemnisations, les juges ne sont toutefois pas parvenus à déterminer le nombre précis de victimes mais ont affirmé que « des centaines, voire des milliers de victimes additionnelles ont été affectées par les crimes de M. Lubanga ».

Le préjudice de chacune des 425 victimes a été évalué à 8.000 dollars, soit un total de 3,4 millions, a précisé le juge. La CPI a ensuite alloué 6,6 millions pour d’autres victimes potentielles.

Ces réparations collectives sont destinées à la réalisation de projets en vue de venir en aide aux enfants.

Condamné à quatorze ans de prison, l’ex-chef de l’Union des patriotes congolais (UPC) avait été reconnu coupable en 2012 d’avoir enrôlé des enfants, dont certains à peine âgés de onze ans, et de les avoir utilisés comme soldats ou gardes du corps en 2002 et 2003 en Ituri, dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC).