Togo : Le HCRRUN indemnise les victimes des crises sociopolitiques

Togo : Le HCRRUN indemnise les victimes des crises sociopolitiques

SHARE

Lomé (© Afriquinfos 2017)- Le Haut-commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (HCRRUN) a officiellement démarré ce mardi 12 décembre à Lomé, la phase d’indemnisation des victimes des violences à caractère sociopolitique recensées entre 1958 à 2005. Et ce sont les victimes des régions des Savanes, Kara et Centrale qui ouvrent le bal.

Elles sont au total 17 victimes venues des régions des Savanes, Kara et Centrale. Elles ont rencontré, mardi à Lomé, Awa Nana Daboya et ses collaborateurs.

Après une séance de vérification d’identités, les responsables du Haut-Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale ont entretenu ces victimes des violences à caractère sociopolitique recensées entre 1958 à 2005 sur le déroulement du processus de réparation et d’indemnisation.

Selon Awa Nana Daboya, elles seront totalement prises en charge durant toute la semaine du 12 au 16 décembre. Elles bénéficieront non seulement d’un accompagnement financier, mais aussi d’une prise en charge « gratuite » Médico-psychologique dans les domaines de la Psychologie, la Chirurgie, l’Ophtalmologie, la Stomatologie, la Médecine, l’ORL, la Neurologie, l’Urologie et la Gynécologie. Cette prise en charge médico-psychologique sera assurée par l’ONG AIMES-Afrique.

Pour ce qui concerne l’indemnisation, un chèque sera délivré à chaque victime. Et sera valide pour 1 an 8 jours. Selon la présidente du HCRRUN, la CVJR a déjà fixé un montant. « Et il varie selon chaque victime puisque les préjudices ne sont pas les mêmes », a expliqué Awa Nana.

Visiblement, certaines victimes rencontrées mardi ne sont pas encore remises de leurs mésaventures. Simdjolo Hodalo a encore des mauvais souvenirs de ces périodes sombres.

Il faut préciser qu’après les victimes des trois régions précitées, suivront celles des autres régions. La semaine du 19 au 23 décembre 2017 sera consacrée aux victimes vulnérables des Plateaux-Est. La semaine du 26 au 29 décembre 2017 sera consacrée aux victimes de la région Maritime et Kpalimé.

Cette première phase enregistre au total 137 victimes dites « vulnérables » recensées dans toutes les régions du pays.

V.A