Mali: Le grand marché de Bamako ravagé par un incendie pour la...

Mali: Le grand marché de Bamako ravagé par un incendie pour la 3ème fois !

SHARE

C’est une fin d’année malheureuse pour les commerçants maliens. Ce lundi 11 décembre, vers 3 heures du matin, un puissant incendie a ravagé le marché central de Bamako. Un troisième en l’espace en l’espace de trois (03) ans !

Selon les informations, il n’y a pas de pertes en vies humaines. Mais les dégâts matériels sont importants. « Jusqu’à 4 heures du matin, on a été alerté par la Police qu’il y a un feu au grand marché. Aussitôt, on a envoyé les premiers secours venant de Dradela. Il y avait trois foyers en propagation vers le marché rose. Ainsi, j’ai demandé le renfort de tous les agents de l’incendie de Bamako. On a pu maitriser le feu avant qu’il n’atteigne les immeubles et ensuite le marché rose n’a pas été atteint. Malheureusement, tous les kiosques qui étaient sur les voies et à l’entrée du marché rose ont été endommagés avec des pertes énormes en marchandises. Dieu merci, il n’y a pas eu de pertes en vies humaines ni de blessés », a indiqué le Commandant Bakary Dao.

Plus de 140 pompiers aidés par les jeunes ont formé une chaine humaine en vue de venir à bout de l’incendie qui a été difficile à maîtriser. Selon le Commandant Bakary Dao, Directeur régionale de la Protection civile du district de Bamako, qui dirigeait les opérations, les difficultés sont dues au fait que les bouches à incendies sur lesquels les pompiers devraient se brancher étaient vides. Les camions avaient dû se frayer un chemin dans le dédale des petites ruelles du marché pour atteindre le cœur de l’incendie.

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile ainsi que le Directeur Général de la Police se sont rendus sur les lieux. Ils ont annoncé l’ouverture d’une enquête afin que la lumière soit faite sur cet incendie.

C’est la troisième fois en trois ans que le grand marché a été la proie des flammes. En 2014, le marché Rose, noyau du grand marché de Bamako a été ravagé par les flammes avec des dégâts estimés à plusieurs centaines de millions de francs CFA. Mais les pertes de ce nouvel incendie pourraient se chiffrer en milliards de francs CFA.

Octave L.