Cameroun : Patrice Nganang risque la prison pour avoir écrit des textes...

Cameroun : Patrice Nganang risque la prison pour avoir écrit des textes critiquant Paul Biya

SHARE

Yaoundé (© Afriquinfos 2017)- Accusé d’outrage contre le président Paul Biya, l’écrivain camerounais Patrice Nganang a atterri, dans les locaux de la Police judiciaire de Yaoundé.

Son sort demeure incertain puisque sa garde à vue est prolongée de 48 heures, toutefois les chefs d’accusation qui lui sont reprochés ont changé.

Les infractions pour lesquelles il est retenu ne sont plus les mêmes. L’infraction d’outrage contre président de la République a été retirée, pour ne garder qu’immigration clandestine, menaces de mort et faux et usage de faux.

Pour Emmanuel Simh, avocat de Patrice Nganang cette nouvelle décision est étonnante

Patrice Nganang se défend de tout acte de violence. Au Cameroun, comme ailleurs, ses soutiens se mobilisent autour de cet intellectuel engagé qui enseigne la littérature à New York mais œuvre surtout pour le changement de régime dans son pays. Tous appellent à sa libération immédiate.

Aussi, un collectif d’écrivains africains à l’origine d’une pétition a recueilli environ 5000 signatures.

Son arrestation cache quelque chose de beaucoup plus grave selon son avocat.

Vignikpo Akpéné