Cameroun : la crise anglophone demeure une préoccupation pour les députés du...

Cameroun : la crise anglophone demeure une préoccupation pour les députés du Sdf

SHARE

Yaoundé (© Afriquinfos 2017)- Comme ils l’avaient promis, il y a près d’une semaine, les députés du Social democratic front (SDF, opposition) viennent encore de bloquer une séance de l’Assemblée nationale. C’est la poursuite de « l’Opération blocus » pour exiger l’examen de la crise anglophone à l’hémicycle.

Un geste qui en dit long sur le degré d’agacement des députés du SDF à propos de la crise anglophone. Ce matin, le président du groupe parlementaire SDF à l’Assemblée nationale camerounaise, Joseph Banadzem a arraché le micro au Premier ministre, Philémon Yang.

Joseph Banadzem et ses camarades du SDF sont formels. Il faut que le problème de la crise anglophone soit examiné à l’Assemblée nationale. Comme ils l’ont fait le 23 novembre dernier quand ils ont provoqué la suspension de la session qui devrait examiner la loi de finances 2018. C‘était le début de « l’Opération blocus ».

V.A