La RD Congo pour la levée des sanctions de l’UE

La RD Congo pour la levée des sanctions de l’UE

SHARE
© Facebook. Drapeau de l'Union Européenne proposé par le PFT"/>

Abidjan (© Afriquinfos 2017)Le vice-premier ministre congolais en charge des affaires étrangères et de l’intégration régionale a plaidé, du haut de la tribune du sommet UA – UE d’Abidjan, en Côte d’Ivoire, pour la levée des sanctions de l’UE contre des officiels de la RD Congo.

« Ces sanctions sont tout simplement inacceptables : d’une part elles violent les principes qui président à notre partenariat, d’autre part, elles sont sinon inopportunes en tous les cas contre – productives », a déclaré Léonard She Okitundu.

Selon lui, si l’UE tient à un véritable partenariat d’amitié avec l’UA, il lui appartient de lever les sanctions en cours et d’y renoncer à l’avenir en privilégiant les consultations régulières et le dialogue.

L’UE avait décidé, lundi 29 mai dernier, d’infliger des sanctions individuelles à neuf responsables de la RD Congo pour de « graves violations des droits de l’homme ». Ces neuf personnes s’ajoutaient à sept autres soumises à des sanctions depuis décembre 2016 « en réponse aux entraves au processus électoral et aux violations des droits de l’homme qui y étaient liées ».

Les Etats-Unis avaient, de leur côté, pris des sanctions analogues à l’encontre des officiels congolais.