Zimbabwe : l’immunité de Robert Mugabe garantit même après sa démission

Zimbabwe : l’immunité de Robert Mugabe garantit même après sa démission

SHARE

Harare (© Afriquinfos 2017)- Même après sa démission ce mardi, après 37 ans de règne, le désormais ex-président zimbabwen Robert Mugabe va continuer à résider dans son pays après avoir obtenu des garanties au sujet de son immunité, a annoncé Reuters citant des sources sûres.

Mugabe a également reçu l’assurance, dans le cadre de cet accord, que sa sécurité serait garantie au Zimbabwe, a précisé les mêmes sources.

« Pour lui (Mugabe), il était très important d’obtenir la garantie qu’il pourrait rester dans le pays… même si ça ne l’empêche pas de voyager à l’étranger quand il le veut ou s’il le doit », a-t-on ajouté.

Robert Mugabe 93 ans, dont le mandat à la tête du Zimbabwe devait prendre fin le 31 mars 2018,  a été destitué de la présidence de la ZANU-PF et sa femme, Grace, soupçonnée de nourrir l’ambition de le remplacer à la tête du pays, limogée du parti.

Le parlement s’apprêtait à prononcer la destitution de Mugabé quand il a fait part de son départ du pouvoir via une lettre adressée au président du parlement.

Cependant, Mnangagwa le vice-président qui s’était réfugié en Afrique du Sud au lendemain de sa destitution par Robert Mugabé va prendre la place de ce dernier qui a démissionné mardi de ses fonctions de chef d’Etat, après 37 ans de magistère.

Agé de 75 ans, Mnangagwa sera investi président du Zimbabwé, le temps que se tienne la prochaine élection présidentielle.

Innocente Nice