Guinée : un élève tué par balle réelle lors d’une manifestation

Guinée : un élève tué par balle réelle lors d’une manifestation

SHARE

Conakry (© Afriquinfos 2017)-Selon l’AFP, la police guinéenne a ouvert le feu sur des élèves lors d’une manifestation, causant la mort d’un jeune élève de 17 ans.

 

Souleymane Diakité, le jeune homme de 17 ans est décédé sur le champ après avoir reçu une balle. Ses camarades ont essayé de le sauver, mais ils n’ont pas pu.

«  Souleymane Diakité revenait de son école (…) lorsqu’il a rencontré, en compagnie de ses camarades, un contingent de policiers qui avait du mal à contenir les furies d’autres manifestants et a tiré à balles réelles, dont une l’a fauché. Ses camarades ont alors crié et les policiers n’ont même pas pris la peine de le secourir « , écrivent nos confrères.

Et de poursuivre, l’AFP cite un responsable de la Croix Rouge qui explique que « lorsque les policiers ont tiré sur le gamin qui est tombé, ses camarades qui ont voulu le secourir ont été tabassés par les flics dont deux ont été grièvement blessés ».

La guinée est secouée depuis quelques jours par des grèves initiées par des syndicats de l’enseignement. A la suite de ces derniers évènements malheureux, ces derniers ont promis durcir leurs mouvements « jusqu’à l’obtention totale et entière » de leurs revendications.

T.W.