Liberia : des chefs traditionnels et leaders religieux  proposent leur médiation

Liberia : des chefs traditionnels et leaders religieux  proposent leur médiation

SHARE

Monrovia (© Afriquinfos 2017)-Après le président de la Guinée Alpha Condé, et celui du Togo,  Faure Gnassingbé, respectivement, président en exercice de l’UA et le président de la CEDEAO, c’est le tour des chefs traditionnels et des leaders religieux de proposer leurs médiations pour une sortie de crise.

 

Des chefs traditionnels, fédérés par le  Conseil national traditionnel des Chefs et des Anciens du Liberia et le Conseil National Chrétien et Musulman ont décidé de s’impliquer dans la crise électorale née des revendications du Liberty Party, le parti politique contestataire du premier tour des élections présidentielles passées.

« Lorsqu’il y a un problème, ce sont les chefs, les anciens et les pauvres qui en souffrent et si ça déborde les riches qui ont des documents de voyage quittent le pays et les pauvres restent ne sachant où aller », a déclaré le président du Conseil national traditionnel, Zanzar Karwor, lors d’une de ses récentes sorties.

Pour l’heure, le second tour des élections a été suspendu. Plusieurs leaders politiques ont demandé aux candidats d’œuvrer à l’apaisement, de sorte à assurer une transition pacifique et sans heurts du pouvoir en janvier 2018.

T.W.