Burkina Faso : le président Kaboré souhaite que François Compaoré soit jugé au Faso

Burkina Faso : le président Kaboré souhaite que François Compaoré soit jugé au Faso

SHARE

Ouagadougou (© Afriquinfos 2017)-Dans une interview qu’il a accordé dimanche, le président burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré a exprimé son souhait et celui de son pays de voir François Compaoré, le frère de l’ancien président Blaise Compaoré, répondre de ce qui lui est reproché au Burkina Faso. Il avait été arrêté puis placé sous contrôle judiciaire en France dans le cadre de l’affaire Norbert Zongo.

 

« Pour nous et pour le peuple burkinabé, le souhait est que le tribunal (français) puisse extrader François Compaoré au Burkina Faso pour qu’il puisse répondre de ce qui lui est reproché », a déclaré Roch Marc Christian Kaboré qui s’est réjoui  que ce soit la France qui ait exécuté le mandat d’arrêt international lancé par le Burkina.

« Je peux difficilement peser sur le dossier puisque c’est une question de justice, mais je considère que c’est déjà une grande victoire que le mandat d’arrêt ait connu son exécution sur le sol français », a-t-il expliqué.

Cette interview se passe à quelques semaines de la visite du président français Emmanuel Macron au « pays des hommes intègres ». Une visite très attendue, car à Ouagadougou, on souhaite que le président de la France puisse aider la justice à évoluer rapidement dans l’enquête sur la mort du père de la révolution Thomas Sankara en levant le secret-défense sur leurs archives.

B.A.