Niger : des manifestants vent debout contre la loi de Finances 2018

Niger : des manifestants vent debout contre la loi de Finances 2018

SHARE

Niamey (© Afriquinfos 2017)- Une  marche de la population nigérienne contre des dispositions de la loi de Finances 2018 prévoyant une augmentation des prix des produits de première nécessité, a dégénéré hier dimanche en  affrontements entre forces de l’ordre et manifestants

 

Des milliers de nigériens ont répondu à l’appel à  manifestation des associations de consommateurs nigériens ce dimanche 29 octobre à Niamey.

Les manifestations ont d’abord débuté dans le calme, mais tout a dégénéré lorsque les manifestants ont essayé de se diriger vers la place de la Concertation devant le Parlement nigérien malgré l’interdiction des autorités du pays.

C’est la police qui a ouvert les hostilités en essayant de disperser les manifestations à coup de gaz lacrymogène. Les manifestants ont riposté en  jetant des pierres et en barricadant les routes avec des briques, des troncs d’arbres et des  pneus enflammés.

Les autorités nigériennes n’ont pas encore établi le bilan des heurts. Même si le calme semble revenir, de nouvelles manifestations pourraient se tenir dans les prochains jours.

Cela fait plusieurs semaines que les associations de consommateurs nigériennes dénoncent la loi de Finances 2018 qu’elles trouvent antisociales.

Selon le gouvernement,  la pression fiscale dénoncée par les manifestants ne concerne pas les couches les plus défavorisées.

B.A.