Somalie : beaucoup de messages de soutien et très peu d’aide humanitaire

Somalie : beaucoup de messages de soutien et très peu d’aide humanitaire

SHARE

Mogadiscio (© Afriquinfos 2017)- Les autorités somaliennes ont reçu beaucoup de messages de soutien de par le monde, depuis l’attentat meurtrier qui a fait au-delà de 300 morts et plusieurs blessés. Enormément de messages de soutien mais très peu d’aide.

 

L’appel à l’aide lancé par le gouvernement somalien peine à mobiliser autant de dons que de messages de compassions de par le monde et particulièrement de la part des pays africain. Et pourtant, le constat dressé par les organismes internationaux et le gouvernement somalien parle d’une situation d’extrême urgence qui demande une réponse immédiate.

Toutefois, il faut noter que certains pays ont répondu à l’appel à l’aide. Il s’agit des  pays voisins de la Somalie et lointains dont la Turquie qui a dépêché à Mogadiscio un vol médicalisé et du matériel médical et pris en charge une partie des blessés, du Djibouti, du Kenya, des Etats-Unis et du Qatar.

La solidarité des pays africains a du mal à aller au-delà du simple soutien moral. Peut-être un manque de moyens  financiers ou encore simple lourdeur administrative. Quoi qu’il en soit, la mobilisation continue sous l’impulsion de la commission de l’Union Africaine qui a dépêché une  Mission de l’Union africaine en Somalie (Amisom) s’est ainsi mobilisée pour un don de sang. Des générateurs, des engins de terrassement, des chiens renifleurs et des équipes de secours pour les opérations de recherche et de sauvetage ainsi qu’un personnel médical ont été déployés.

T.W.