Afrique du Sud: Jacob Zuma pourrait être jugé pour corruption

Afrique du Sud: Jacob Zuma pourrait être jugé pour corruption

SHARE

Johanesburg (© Afriquinfos 2017)- Le Président sud africain Jacob Zuma est une nouvelle fois dans le viseur de la justice dans une affaire de vente d’armes vieille de 10 ans.

L’affaire de vente d’armes qui accable le Président Zuma depuis une dizaine d’année a refait surface cette semaine. La justice sud-africaine a rouvert la voie à un éventuel procès pour corruption ce vendredi.

L’affaire remonte en 1999, quand Jacob Zuma était vice-président de son pays. A cette époque, il aurait  touché des pots-de-vin pour un contrat d’armement de 4,2 milliards d’euros signé en par l’Afrique du Sud avec plusieurs entreprises européennes, dont la française Thales. « Il avait été formellement inculpé, mais les poursuites avaient été abandonnées en 2009 », a-ton appris.

Aujourd’hui, tout  se joue sur la décision du parquet général sud-africain. Ce dernier décidera  s’il faut renvoyer Jacob Zuma devant un tribunal ou non. Qu’à cela ne tienne, l’ouverture ou non de ce procès risque de faire très mal au président sud africain déjà affaibli par plusieurs autres affaires de corruptions et une procédure de destitution à la quelle il a échappé belle.

T.W.