Home Continental Liberia: La course à la succession d’Ellen Johson Sirleaf lancée ce mardi

Liberia: La course à la succession d’Ellen Johson Sirleaf lancée ce mardi

Liberia: La course à la succession d’Ellen Johson Sirleaf lancée ce mardi

Monrovia (© Afriquinfos 2017)- Ils sont 20 candidats à vouloir succéder à la seule femme présidente sur le continent. Le premier tour de l’élection présidentielle libérienne débute ce mardi 10 octobre. Ellen Jonhson Sirleaf, Prix Nobel de la Paix laissera un pays certes pacifié mais à l’économie fragile et gangréné par la corruption.

L’histoire s’écrit un peu plus au Liberia. Ce mardi, les électeurs libériens prendront part à un scrutin qui consacrera pour la première fois une transmission pacifique du pouvoir depuis le début de la guerre civile. Au terme de ses deux mandats Ellen Johnson Sirleaf cédera son poste à l’un des vingt candidats avalisés par la National Elections Commission (NEC).

Le prochain président libérien sera connu probablement à l’issue de deux tours de scrutins. Parmi les 20 candidats, il y a évidemment ceux qui sortent du lot. En première ligne, Joseph Nyumah Boakai, candidat de l’Unity Party, le parti au pouvoir. Basant sa campagne sur le bilan quelque peu négatif de l’administration Sirleaf au niveau de l’économie notamment, il est en froid avec la présidente sortante et bénéficierait pas du soutien de cette dernière.

George Weah, « Mister George », l’ancienne gloire du football se présente pour la 3ème fois à une élection présidentielle et croit en ses chances d’accéder à la magistrature suprême. Il s’est, pour maximiser ses chances, associé au National Patriotic Party (Parti national patriotique) de l’ancien président Charles Taylor, aujourd’hui dirigé par l’ex-femme de l’ancien Chef de guerre. Une alliance mal vue par certains observateurs, mais George Weah bénéficie d’une forte popularité dans les quartiers populaires.

Le Juriste et ancien président du Senat Charles Brumskine du Liberty Party, compte aussi jouer sa partition lors de ce scrutin. Le richissime homme d’affaires Benoni Urey ou encore Alexander Cummings, ancien patron de Coca-Cola en Afrique, ont également leurs cartes à jouer.

Boniface A.