Algérie : calvaire des migrants venus d’Afrique subsaharienne

Algérie : calvaire des migrants venus d’Afrique subsaharienne

SHARE

Alger (© Afriquinfos 2017- Des centaines de migrants ont été expulsés ces dernières années. Que ce soit des immigrés clandestins ou ceux qui sont en règle, personne n’est épargné par les rafles des forces de l’ordre. Ce weekend,  ils étaient encore nombreux selon Rfi, à être expulsés du territoire algérien.

Sans motifs ni explications, ces migrants originaires du Mali, du Cameroun, du Liberia et beaucoup d’autres pays d’Afrique subsaharienne sont expulsés d’Algérie souvent dans des conditions inhumaines.  Ils ne sont pas déposés dans leur pays d’origine, mais au Niger où chacun d’eux se débrouille pour rentrer chez lui.

Mais avant, ils sont « envoyés au camp de Zéralda, à une trentaine de kilomètres d’Alger », note la radio française qui cite l’un d’entre eux qui se dit déçu.

« Il y a un 4X4 bleu qui s’est garé. L’un d’entre eux est sorti et m’a dit : c’est pour une simple vérification. J’ai dit : « vérification de quoi ? » Il m’a dit : « à la gendarmerie on pourra t’expliquer ». Il ne m’a rien dit d’autre. Je suis arrivé à la gendarmerie. Je demande : « qui va venir faire cette vérification ? » « Attends, attends… » Après ils sont venus avec le car de gendarmerie et ils m’ont emmené au camp hier à 15 heures. Ils disent qu’ils vont nous laisser à Tamanrasset et un autre bus doit nous emmener… Je ne sais pas encore. Pour le moment la destination c’est Tamanrasset. Après je ne sais pas comment ça va se passer », explique un migrant.

La situation des migrants africains en Algérie ne semble préoccuper l’Union africaine ou les organisations de défense des droits de l’homme, alors que le problème s’aggrave de jour en jour.

Boniface A.