Algérie : Emmanuel Macron rompt-il avec  la tradition ?

Algérie : Emmanuel Macron rompt-il avec  la tradition ?

SHARE

Alger (© Afriquinfos 2017- Depuis plusieurs années, les présidents français ont toujours débuté leur visite dans le Maghreb en se rendant en Algérie. On sait qu’Emmanuel Macron aime bien se démarquer de ses prédécesseurs et il l’a démontré à plusieurs reprises, mais qu’en est-il de cette tradition perpétuée depuis plusieurs années entre le pouvoir algérien et l’Elysée ? Plusieurs visites sont prévues par Emmanuel Macron dans les pays du Maghreb, mais l’agenda du président français n’a fait aucune mention d’un voyage en Algérie.

Depuis qu’il s’y est rendu lors de sa campagne,  le président français  après avoir été élu et investi n’a plus mis les pieds en Algérie, cette ancienne colonie avec laquelle la France a toujours gardé des relations étroites. A Alger, beaucoup y voient un signe de désintéressement du patron de l’Elysée envers le régime de Bouteflika.

En effet, ce mois-ci et le prochain, l’Elysée a prévu des visites dans le Maghreb, en Tunisie et au Maroc notamment. Le Premier ministre français, Édouard Philippe a lui aussi, dans son calendrier prévu plusieurs voyages notamment en Allemagne, en Estonie en Tunisie, au Maroc, dans des pays du Golfe, (l’Inde, la Chine, l’Italie, l’Espagne…). Dans les agendas du président et du premier ministre français, ne figure aucune part la traditionnelle visite à l’ancienne colonie, avec qui Emmanuel Macron lors de sa campagne voulait tant intensifier les relations s’il était élu président. Oubli d’une promesse de campagne ou le président français a-t-il vraiment tourné le dos au régime de Bouteflika ?

T.W.