Afrique du Sud: la France aurait armé  l’apartheid selon l’ONG Open Secret

Afrique du Sud: la France aurait armé  l’apartheid selon l’ONG Open Secret

SHARE

JOHANNESBURG (© Afriquinfos 2017- Selon l’ONG Open Secret, la France a vendu des armes au  gouvernement sud-africain, alors qu’un embargo  avait était décidé contre ce pays au cours de la période de l’apartheid.

Après avoir étudié des documents déclassifiés par les dirigeants sud-africains pendant plusieurs années, cette ONG se dit convaincue du rôle présumé de la France dans l’élimination de milliers de personnes dans le pays de Nelson Mandela, notamment en vendant des armes au régime de l’Apartheid.

Les services secrets des deux pays ont été au centre du deal. « Nous avons trouvé un nombre phénoménal de documents dans différents fonds d’archives faisant état de relations soutenues entre, d’une part, le gouvernement français, des entreprises françaises – industriels de l’armement –, les services secrets français et, d’autre part, Armscor, la société responsable des programmes d’armement sud-africain », affirme Hennie van Vuuren, directeur de l’ONG qui ajoute que « le bureau d’Armscor à l’ambassade d’Afrique du Sud, à Paris, a joué un rôle de tout premier plan à partir des années 1970, lorsque l’embargo sur les armes décidé par les Nations unies devient contraignant ».

T.W.