Robert Mugabe maintient le flou sur sa succession

Robert Mugabe maintient le flou sur sa succession

SHARE

HARARE (© Afriquinfos 2017)- Beaucoup sont ceux qui voient déjà en la première dame du Zimbabwe, le prochain successeur de son mari, le président Robert Mugabe. Mais ce dernier depuis le weekend dernier laisse planer un doute sur celui qui va lui succéder à la tête du pays.

Le plus vieux président en exercice en Afrique a  fait savoir le samedi dernier qu’il révèlerait dans les jours à venir, le nom de celui ou de celle qui lui succèdera à la magistrature suprême du pays.

Deux noms sont déjà cités par les proches collaborateurs du président. Il s’agit de sa femme Grace Mugabe et  du vice Président Emmerson Mnangagwa.

« Je peux avoir mon propre candidat mais cette personne devra se battre lors du congrès contre les autres…Je suis les règles à la lettre. Je ne peux pas laisser ma femme au pouvoir comme ça se passe dans certains pays francophones », a déclaré Robert Mugabe lors d’un meeting à Harare, une localité située à quelques dizaines de kilomètres de la capitale.
« Je laisserai ou donnerai le pouvoir à Mme Mugabe, ou à Emmerson Mnangagwa, ou à Mphoko », déclare-t-il plus loin lors de sa prise de parole.