Kemi Séba du Front anti-CFA expulsé du Sénégal vers la France

Kemi Séba du Front anti-CFA expulsé du Sénégal vers la France

SHARE

Dakar (© Afriquinfos 2017)-Accusé par le Ministère sénégalais de l’Intérieur de « menace grave pour l’ordre public », Kémi Séba fait l’objet d’une mesure d’expulsion. Le leader du mouvement « Urgences panafricanistes », qui mène depuis des années une fronde contre le FCFA a été expulsé vers la France.

Kémi Séba polémiste français d’origine béninoise, a récemment fait la Une des journaux à travers le monde pour avoir en signe de protestation contre la Françafrique, brûlé un billet de 5000 FCFA. Il sera arrêté puis jugé suite à une plainte de la  Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest (BCEAO). Alors que le parquet réclamait une sentence de 3 mois de prison avec sursis, il sera finalement relaxé le 29 août dernier par la chambre des flagrants délits du tribunal de première instance de Dakar.

C’est dans ce contexte qu’un communiqué émanant du gouvernement sénégalais indique qu’une : «  mesure d’expulsion du territoire national sénégalais à l’encontre du ressortissant franco-béninois Stélio Gilles Robert Capo Chichi, alias Kémi Séba, dont la “présence sur le territoire national constitue une menace grave pour l’ordre public”, », a été prononcée. Son expulsion a été effectif dès le mercredi 06 août. Les autorités sénégalaises l’accusent notamment de tenir des propos désobligeants contre des Chefs d’Etat africains et de projeter des manifestations qui pourraient troubler l’ordre public.

Ses avocats et des associations de défense des droits de l’homme dénoncent une procédure d’expulsion illégale et exigent du gouvernement sénégalais qu’il revienne sur sa décision. Kemi Séba est arrivé ce jeudi en France.

 

T.W.