Les Etats-Unis Contribuent à l’Accroissement des Investissements dans le Secteur de l’Energie...

Les Etats-Unis Contribuent à l’Accroissement des Investissements dans le Secteur de l’Energie au Bénin à travers l’Initiative Power Africa

SHARE
CC BY SA Trygvetv. Energie renouvelable"/>

Cotonou (© Afriquinfos 2017)-Le Ministère de l’Energie, de l’Eau, et des Mines, l’Ambassade des Etats-Unis près le Bénin, le Millennium Challenge Corporation (MCC), et le Programme de Développement de Droit Commercial du Ministère du Commerce des Etats-Unis d’Amérique (CLDP), ont tenu une formation sur la négociation des contrats d’achat d’électricité (CAEs) et les appels d’offres dans le domaine de l’énergie.

L’Agence Américaine de Commerce et de Développement (USTDA) et la Facilité Africaine de Soutien Juridique (ALSF) se sont également jointes à l’initiative qui rassemble des représentants d’organes publics du Bénin, du Burkina-Faso, de la Guinée-Conakry, et du Niger. L’objectif de cet atelier était de familiariser davantage les participants avec les concepts spécifiques liés aux CAEs, ainsi qu’avec les techniques de négociation.

La formation, qui a duré deux jours, s’est basée sur des manuels pratiques et des présentations par des banques commerciales, des cabinets d’avocats, et des partenaires multilatéraux.

Cet atelier entre dans le cadre de l’initiative Power Africa, lancée par le gouvernement des Etats-Unis en 2013, et qui a pour but de mobiliser des fonds et des ressources techniques pour rapprocher des experts juridiques et techniques, le secteur privé, les institutions internationales, et les gouvernements dans l’optique d’accroître l’accès à l’électricité en Afrique subsaharienne. Power Africa privilégie le renforcement des capacités techniques, notamment par rapport aux compétences nécessaires pour créer un secteur viable et attractif pour les investissements en infrastructures énergétiques.

L’Ambassadeur des Etats-Unis près le Bénin Lucy Tamlyn, a souligné l’importance de développer la capacité à convaincre les investisseurs et les prêteurs afin qu’ils soutiennent les projets, en particulier dans les marchés émergents.

« En conséquence, il est important que tous les décideurs du gouvernement qui opèrent dans l’espace juridique, financier ou réglementaire, soient à même de comprendre la nature complexe du financement de projet et du cycle de vie d’un contrat d’achat d’électricité » a déclaré l’Ambassadeur.

Le Directeur de Cabinet du Ministre de l’Energie Armand Dakehoun, a expliqué que le défi à relever est immense en raison du caractère préoccupant de la situation énergétique dans la sous-région ouest-africaine. « Le renforcement des capacités doit être au centre de nos actions car de la qualité des hommes dépend notre capacité à produire les résultats attendus, » a-t-il ajouté.

Au Bénin, le Millennium Challenge Corporation soutient les objectifs de Power Africa à travers son programme quinquennal de 375 million de dollars américains, appelé « Compact ». Ce compact vise à promouvoir l’investissement privé en soutenant les réformes politiques et en investissant dans la production, la distribution et dans l’électrification.

Innocente Nice