Éthiopie: la famine menace alors que l’argent des humanitaires s’épuise

Éthiopie: la famine menace alors que l’argent des humanitaires s’épuise

SHARE

Somali (© Afriquinfos 2017)-Les habitants d’ethnie somali du sud-est de l’Éthiopie ont un mot pour décrire la sécheresse qui tue le bétail, assèche les puits et pousse des centaines de milliers de personnes dans des camps: « sima ».

Le mot, qui signifie « égalisé », est particulièrement approprié, disent-ils, car la sécheresse frappe aveuglément et n’épargne pas un recoin de l’aride Somali, cette région éthiopienne.

A travers tout le pays, 7,8 millions de personnes dépendent de l’aide humanitaire pour rester en vie. Une aide qui s’essouffle dangereusement.

« Nous constatons que l’approvisionnement en nourriture est en train de s’effriter, et la nourriture sera épuisée dans environ un mois », estime John Graham, directeur de la branche Ethiopie de l’ONG Save the Children. « Après cela, nous ne savons pas ce qui va se passer ».

Devenue symbole mondial de la faim et de la pauvreté après la famine de 1984-1985, qui avait tué des centaines de milliers de personnes, l’Éthiopie avait pourtant appris, avec le soutien de la communauté internationale, à faire face aux crises humanitaires.

Grâce à une croissance économique parmi les plus importantes au monde sur la dernière décennie, le gouvernement avait par exemple dépensé 766 millions de dollars (683 millions d’euros) pour lutter contre une des pires sécheresses de ces dernières années, en 2015-2016.

Parallèlement, les efforts sanitaires ont permis de réduire le taux de mortalité infantile et le nombre de victimes du paludisme.

Vignikpo Akpéné