Congo-Brazzaville : le président Denis Sassou N’Guesso inaugure le plus grand projet...

Congo-Brazzaville : le président Denis Sassou N’Guesso inaugure le plus grand projet pétrolier du pays

SHARE
© AFP/Archives Ahmed Ouoba. Le président congolais Denis Sassou Nguesso (c) et le président centrafricain Michel Djotodia lors d'une cérémonie à Ouagadougou le 17 octobre 2013."/>

Pointe-Noire (© Afriquinfos 2017)- le gisement pétrolier de Moho Nord, situé à 75 km de Pointe-Noire, la capitale économique de la République du Congo, a été officiellement mis en service ce 15 mai.

Découvert il y a près de 10 dix ans, ce champ a été inauguré par le français Total et ses partenaires – en l’occurrence Chevron et la Société nationale des pétroles du Congo (SNPC) – en présence du président  congolais Denis Sassou N’Guesso.

Imbriqué dans le vaste projet de Moho Bilondo, Moho Nord qui est en la troisième phase, devrait permettre de booster la production pétrolière du Congo de 140 mille barils / jour.

“Cette mise en production intervient dans un contexte économique international difficile particulièrement pour l’industrie pétrolière. Nonobstant cette conjoncture économique rude, la République du Congo doit impérativement en la matière garder la maîtrise de son destin. Cette hausse de production devrait permettre au Congo d’atténuer cette vague de la chute des cours du pétrole et augurer les lendemains meilleurs”, a dit le ministre congolais des Hydrocarbures, Jean-Marc Thystère Tchicaya.

Par ailleurs, ce projet revêt des opportunités d’emplois pour de “nombreux travailleurs du monde pétrolier et parapétrolier mis en chômage technique par certaines sociétés pour des raisons d’ajustement interne liées à la baisse drastique du coût du baril du pétrole”, s’est réjoui de son côté le préfet de Pointe-Noire, Alexandre Honoré Paka.

D’un coût de onze milliards de dollars, le gisement Moho Nord est le plus grand projet de Total sur le continent africain.

Vignikpo Akpéné